Il était une fois....

Publié le par lamemoiredemaule.over-blog.com

 

adulte.jpg

    Qui ne rêve pas ?

  carte de lecteur

Dans l'ancienne Seine et Oise, à Evecquemont petit village accroché à la falaise scrutant la Seine, le 11 novembre 1926 à 12 heures 30, se disloque le pieux cortège commémorant la fin de la Grande Guerre. J'arrive ! Mes 4 kgs braillards envahissent la chambrette parentale.

"Ce sera Henry, comme son grand-père volé par Verdun."
bebe-copie-1.jpg
petit.jpg Mon enfance baigne dans le simple bonheur de la campagne où tout est à l'échelle de l'individu, où règne la famille-tribu solidaire avec comme divinités principales, le Père Noël et ses offices, les fêtes populaires rabelaisiennes.
En décembre 1935, à l'âge de 9 ans, avec ma famille j'arrive à Maule rue Quincampoix. Depuis trois quarts de siècle, j'arpente donc le vieux pays maulois. Jamais je n'oublierai la chaleureuse école primaire d'avant-guerre qui m'insuffle l'avidité d'apprendre, d'apprendre encore et sans cesse, ainsi que d'incontournables valeurs morales et civiques.
Autodidacte forcené, mes universités à partir de mon quatorzième hiver, c’est l’apprentissage de la Vie, dans la vie réelle, trente six métiers, trente six richesses : manœuvre en usine, ouvrier de ferme, bûcheron, garçon boucher, aide-maçon, monteur de lignes à haute tension, figurant de cinéma, charbonnier, employé de bureau, pigiste dans la presse régionale, etc ! ford.jpg

Et puis, c’est l’accession à d’importantes responsabilités dans les Villes Nouvelles. Appliquant les leçons de mes grand-mères et de mon père, j’interprète « les enfants du laboureur » : faire son travail le mieux possible et ensuite revendiquer. Les devoirs et, après, les droits. Ainsi, je cotise pour la retraite pendant 46 ans 11 mois et 15 jours ! Serais-je un scandaleux privilégié, comme je l’ai entendu, à la télévision, éructer par de pitoyables personnages « modernes » ? Non, mes 83 novembre ne doivent rien à personne. Bien au contraire, j’aide …
Nourri et avide de ma culture française je me passionne tout autant pour d'autres horizons dans les livres et sur le terrain. Je voyage, je rencontre, je découvre...

 

La suite : l'Autriche, ma première grande aventure juvénile

Publié dans Biographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article